Tourisme en Ségala, L'espace pleine nature entre gorges de l'Aveyron et vallées du Viaur

les martinets du Lézert

– Par  Pierre et ses 2 enfants, en pique nique à La Bastide l’Evêque –

Du centre de la bastide, on est parti à pieds pour une petite rando de 40 min avec les deux garçons. D’habitude, ils rechignent à marcher, mais là dans la nature , entre les cultures et les vaches , aucun signe de « ralâge »  🙂 !!

Au bord de l’eau , on arrive au martinet de la Ramonde .

Claude et Alain, deux  bénévoles incollables .

Le martinet est un marteau hydraulique, l’ancêtre du marteau pilon avec lequel on frappait le cuivre et on ébauchait des chaudrons. Dans les Martinets on fondait le cuivre et on ébauchait des chaudrons appelés « Coupe noire ». Ils étaient ensuite livrés à des « Païdouliers » qui les finissaient en mettant les anses. Au 14ème siècle, on ne comptait pas moins de 13 martinets jalonnant le cours d’eau du Lézert. Des mines étaient déjà exploitées dans les environs à l’époque gallo-romaine.

un savoir d’un autre temps

Direction le martinet pour la démonstration. D’une main de maitre, Alain et Claude activent le four grâce à d’énormes soufflets, chauffent la pièce de cuivre et sous nos yeux, mettent en route le martinet, cette espèce de marteau qui frappe le cuivre. Le sol vibre sous nos pieds à chaque coup de pilon. En fond sonore, les coups saccadés de marteau et la fluidité de l’eau qui file sur la roue de la forge hydraulique…

Une expérience qui nous ramène à un siècle où l’homme utilisait les 4 éléments pour vivre autrement…

                                    

P1080553

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom *