Tourisme en Ségala, L'espace pleine nature entre gorges de l'Aveyron et vallées du Viaur

L’exposition « Plan de vol et autres voyages » de Pierre Alechinsky.

– Par Elodie, qui écume toutes les expos pendant ces week end ! –

 

Dans l’espace culturel de Rieupeyroux, j’ai eu l’honneur de participer au vernissage de la grande exposition des œuvres de l’artiste Pierre Alechinsky.

 

C’est un artiste belge internationalement reconnu dont une peinture trône d’ailleurs dans le bureau du Président de la République Emmanuel Macron. J’apprends lors de l’exposition que l’artiste a  fait un séjour de quelques mois à Rieupeyroux durant la Seconde guerre Mondiale. Plusieurs éléments de cette exposition me sautent aux yeux.

 

Pierre Alechinsky, attaché à Rieupeyroux

Tout d’abord, l’attachement de Pierre Alechinsky pour cette terre d’accueil est flagrant puisqu’on y découvre des œuvres majeures (comme « Plan de vol ») qu’il a accepté de prêter à Rieupeyroux, signe d’une confiance énorme.  Ensuite  ,le thème de l’exil et du voyage est omniprésent et l’émotion qui se dégage de certaines pièces me fait ressentir une certaine nostalgie et même parfois la peur de l’inconnu. Enfin la scénographie de l’exposition est extrêmement bien pensée puisqu’elle nous indique un plan de route, les œuvres sont disposées de telle sorte qu’on fait des escales sur chacune sans s’en rendre compte, ce qui aurait été moins évident dans une exposition disposée en cercle ou en carré autour de la pièce.

 

Imagination et émotions

Malgré le fait qu’on nous guide dans l’espace, une grande place est laissée à l’imagination. En effet, le mouvement COBRA dont faisait partie l’artiste prône un abandon total à l’imagination et aux émotions sans se soucier du réalisme ou de la beauté des œuvres. Cet abandon se ressent lorsque je m’intéresse aux tableaux puisque je me laisse rapidement submerger par les émotions et l’imagination suit son cours sans effort particulier. Si « Plan de vol » est le point de départ de cette exposition, je comprends tout de suite que le chemin n’est pas tout tracé et que cet artiste et son œuvre en sont la preuve criante ; on se perd dans notre contemplation et des émotions inattendues sont au rendez-vous. C’est ce qui rend, à mon sens, l’exposition singulière et extraordinaire !

 

 

 

Dans le village, l’empreinte de l’artiste est partout… l’école porte son nom, des pièces en lave émaillées trônent même sur son fronton, une table identique est dans la salle d’exposition, des litographies du peintre sont visibles à la mairie et la médiathèque.

Fronton du Groupe Scolaire P. Alechinsky de Rieupeyroux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom *