Tourisme en Ségala, L'espace pleine nature entre gorges de l'Aveyron et vallées du Viaur

Des pierres qui ont du charme

 

Par Les Compagnons Explorateurs, jeunes blogueurs auvergnats ayant la bougeotte ! –  

On partage un extrait de leur billet , pour le lire en intégralité RDV sur leur Blog 🙂

textes et photos ©les compagnons Explorateurs

 

 

Adeptes de la nature, des grands espaces et des découvertes de notre beau patrimoine, le département de l’Aveyron semble être le territoire idéal qui saura nous ravir par ses richesses. Nous ne nous sommes jamais rendu en Aveyron, c’est pour nous une découverte totale de ce département, l’un des plus grands de France. Ce n’est pas l’endroit le plus touristique et le plus connu du pays, peut être même que certains d’entre-vous ont même du mal à le situer sur une carte de France. 

Venez avec nous, on vous amène le temps d’un week-end à la découverte du territoire du Ségala en Aveyron. Une région qui se situe à l’ouest du département,  au nord du Tarn et qui a pour limite les cours d’eau du Viaur au sud et de l’Aveyron au nord. On part à la rencontre de magnifiques paysages, d’architectures emblématiques ainsi que d’acteurs du territoire qui nous attendent et sont prêts à nous faire partager leur amour pour ce territoire. 

Nous partons de Clermont-Ferrand pour rejoindre notre point de rendez-vous, Rieupeyroux, où nous attendant Julie de l’Office de Tourisme Aveyron Segala. 

On se retrouve au plein coeur de la fête de cinéma “Rencontres à la campagne” qui propose chaque année en septembre de jolies projections de cinéma. Nous dégustons un verre de Ratafia, apéritif traditionnel de l’Aveyron. Il est réalisé à partir du moût de raisin et de l’eau-de-vie de marc, que l’on mélange  et qu’on laisse ensuite fermenter et vieillir lentement.

Pas de temps à perdre, direction notre chambre d’hôte pour la nuit, où Régine et Marco nous attendent pour le repas. Nous en profitons pour admirer un magnifique coucher de soleil sur les paysages vallonnées du Ségala. L’air frais, l’odeur de la campagne et la douceur de cette fin de journée annoncent le ton de ce week-end. Déjà, il nous tarde d’être au lendemain. 

[…]

Les gorges du Viaur

Après avoir admirer les paysages depuis les fonds de vallée, il est temps de prendre de la hauteur et d’atteindre des points de vue sur le grand paysage, sauvage et grandiose. Alain, guide randonneur, nous fait découvrir le Cheval du Roi sur la commune de Lescure-Jaoul. On y trouve un dolmen en granit posé à 623m d’altitude. Les légendes sont nombreuses sur l’origine du nom. Qui du cheval de Vercingétorix ou de François 1er est enterré ici ? 

[….]

 

Le Ségala, souvent appelé le pays aux 100 vallées, offre des paysages naturelles avec des vues à couper le souffle. Il faut se rendre au point Sublime pour comprendre et observer un paysage vertigineux. En contre-bas, le Viaur, qui fait la limite entre l’Aveyron et en face, le département du Tarn. Approchez avec précautions sur les rochers pour vous rendre compte de l’immensité de ce paysage. La rivière serpente au milieu des arbres, formant des méandres aux formes variées.  

Lorsque vous passez de vallée à vallée,ne manquez pas de vous arrêter au bord des différents cours d’eau qui irriguent le territoire d’Aveyron Segala. Au pont de la Roque , au bord du Jaoul, un superbe endroit est emménagé et permet de faire d’agréables pique-nique au bord de l’eau, de pêcher pour ceux qui le veulent ou encore, quand les conditions le permettent de marcher dans l’eau (prévoyez des chaussures de rivière, les cailloux sont nombreux et coupants). 

 

 

 

 

 

 

Sauveté de Rieupeyroux

Pour les passionnés d’histoire et d’architecture, ce territoire est un lieu propice aux découvertes. La Sauveté de Rieupeyroux a été fondé vers l’An mille par l’abbaye bénédictine Saint-Martial. Construire sur une trame urbaine orthogonal de bastide, c‘est vraiment un endroit très riche et charmant. La Sauveté garantissait à ses habitants une sécurité spirituelle indispensable afin de développer les activités agricoles et les échanges économiques. Christophe Evrard, historien du patrimoine, nous a fait découvrir l’église de Rieupeyroux, également surnommée la cathédrale du Ségala. Elle a été bâtie au XIème siècle, reconstruite au XIIIème et ensuite fortifiée dans le contexte de la guerre de Cents ans au XIVème siècle. On peut voir ces fortifications sur les façades principales et également observer des assommoirs au dessus des arc-boutants. Un chemin de ronde fait le tour de l’édifice. Cela permettait de voir venir l’assaillant et de l’attaquer depuis le haut. Une visite insolite et remplie de belles découvertes au plus près du coeur du bâtiment, au milieu de la charpente et jusqu’au clocher. 

Christophe nous fait également découvrir au cours d’une déambulation dans les rues de Rieupeyroux, des éléments architecturaux riches et variés qui se trouvent au sein de la ville. Il faut penser à lever la tête, observer finement et analyser pour décrypter les traces anciennes du passé, souvent témoin de l’époque médiévale. On y trouve des jambages, des fenêtres à meneaux, d’anciennes ouvertures dans les façades. Prenez le temps également d’utiliser l’audioguide « Oreilles en balade », cela vous permettre de découvrir de jolis témoignages d’anciens qui nous transportent dans le temps et apportent la connaissance de certains lieux de la ville. 

Non loin de là, vous pouvez vous rendre à la chapelle Saint-Jean de Modulance. où vous aurez une superbe vue sur les plateaux du Segala. Des documents anciens du XVème siècle, se rapportant à des visites pastorales des évêques de Rodez, mentionnent que la Chapelle est contemporaine de l’Eglise Saint-Martial du XIème siècle. 

 

 

 

[….]

 

Prévinquières

Situé au bord de l’Aveyron, le village de Prévinquières a su conserver son charme médiéval. Dès l’entrée dans le village depuis Rieupeyroux, on se trouve face un donjon carré (le dernier) et à la porte sud d’accès au village. En s’enfonçant par cette ancienne porte, on observe de magnifiques vestiges du temps passé avec de jolies maisons à colombages. Une promenade nocturne au coeur du village est à faire. Nous avons adoré nous perdre dans les petites ruelles délicatement éclairés qui donnent au village une atmosphère particulière, entre ombre et lumières : une vraie invitation à la rêverie. 

[….]

Cet article a été réalisé en collaboration avec l’office de tourisme d’Aveyron Segala. Une immense merci à Julie qui nous a fait découvrir une région magnifique que nous ne connaissions pas ! et un grand merci à tout ceux qui se sont rendus disponibles et ont partagé avec nous leur amour pour la région. Nous reviendrons, c’est sur. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom *